Jour de pendaison au village

Publié le par Henri-Ferreol BILLY

Le 2 juin 1945, une foule furieuse brise les portes de la prison de Cusset et en extrait deux hommes qui sont pendus.

Cusset

Que s'est il passé ? Quelles sont les raisons ? Pascal GIBERT l'explique dans un article dont suivent quelques extraits.

C’est ainsi que le 2 juin, la prison de Cusset est assiégée par plusieurs centaines de personnes, menées par une dizaine de déportés de Dachau et de Buchenwald49. La foule s’empare de Georges Gouverneur, un jeune homme originaire de Cusset qui a trahi ses anciens camarades du maquis de Châtel-Montagne, entraînant l’arrestation et la déportation de vingt-trois d’entre eux puis de l’ancien commissaire Poinsot50, qui dirigeait sous l’Occupation la répression contre la Résistance. Les deux hommes sont battus et on tente de les pendre. Le directeur obtient finalement que les deux détenus regagnent leur cellule.

Article de Pascal GIBERT

Mais ce n'est pas fini.

Les manifestants se dirigent alors vers l’hôpital du lieu et se saisissent de Paul Sénati, ancien chef d’équipe de la Milice au château des Brosses. Sévèrement battu, il est amené devant la prison pour y être pendu à mort. Ces scènes ont été filmées et diffusées depuis dans des documentaires51. On y voit le déchaînement d’une violence inouïe, en présence d’autorités publiques impuissantes. Trois jours après, un autre milicien, gardien au château des Brosses, Lucien Soleillant, est pendu par un groupe d’« une vingtaine de déportés rapatriés52 ».

Article de Pascal GIBERT

La scène de lynchage sera filmée et redécouverte quelques années plus tard :

Daniel SCHNEIDERMAN en fera un reportage diffusé en 2005 sur France 5 et intitulé "Jour de pendaison au village"/

Parmi ces hommes lynché, l'un est Georges GOUVERNEUR.

Photo de Georges GOUVERNEUR (en 1953, AN)

Photo de Georges GOUVERNEUR (en 1953, AN)

Il est notamment connu pour avoir trahi le maquis auquel il avait appartenu, ce qui abouti à la capture de ses membres.

Commenter cet article