Comment étudier la Résistance

Publié le par Henri-Ferreol BILLY

Dans cet article, quelques pistes pour celles ou ceux qui voudraient effectuer quelques recherches sur la résistance.

1) Les sources :

Tout d'abord, en terme de sources, je distingue d'un côté les sources immédiates ou les sources postérieures.

Les sources immédiates ou quasi-immédiates seront :

-les documents internes de la résistants, documents qui ont pu survivre à la guerre ou récupérés par la police ou les forces de répression ;

-enquêtes de police et dossiers préfectoraux pendant la guerre ;

Les sources postérieures, les plus nombreuses et les plus accessibles :

-les témoignages, le plus souvent utilisés dans des livres ou parfois publiés dans certaines revues. Ce sont souvent les sources qui ont été les plus utilisées ;

-dossiers d'homologation FFI des résistants ou des groupes de résistance ;

-les livres : bon nombre ont été rédigés par des témoins ou des acteurs ;

-enquêtes d'après-guerre : qu'il s'agisse des dossiers constitués contre des collabos ou des dossiers pour des enquêtes après des faits de guerre allemands.

 

Après avoir présenté quelques sources, voici une typologie des sources disponibles par type d'informations recherchées.

2) Les dossiers de résistants

C'est souvent la base de recherche : quel est le parcours de tel cousin, oncle ? Ou alors qui était cet inconnu dont le nom est inscrit sur une plaque ou un monument ?

Dans un précédent article, j'avais cité les sources d'archives à utiliser pour consulter les dossiers de résistants :

Plusieurs ressources en ligne existent également :

-le Maitron des fusillés (fusillés 40-44) ;

-Memorial Gen Web (monuments, plaques, stèles) ;

-livre mémorial en ligne (déportés).

J'ai étudié quelques cas sur mon blog :

3) Les unités de résistance

On peut consulter plusieurs dossiers aux archives de l'armée de Vincennes (SHD, Service Historique de la Défense), parmi lesquels les dossiers :

-des unités des maquis ;

-réseaux de la résistance ;

-mouvements de la résistance.

La listes des unités figurent en ligne. Si vous souhaitez consulter les dossiers, il faudra tout d'abord vous inscrire puis réserver des documents (5 maximum par jour).

Adresse du SHD (Vincennes)

4) Les actions de résistance

Ce type de données pourra se retrouver dans les archives départementales, qu'il s'agisse :

-des archives des préfectures ;

-des archives du Service de Recherche des Crimes de Guerre Ennemis. Par exemple, la liste des dossiers du Puy-de-Dôme et de l'Allier figure sur le site des AD 63 : instrument de recherche ;

-de la presse de l'époque, soit la presse officielle, consultable par exemple sur le site des AD 03 (portail de recherche) ou une partie de la presse de la Résistance, consultable sur Gallica (journaux clandestins) ; voir l'article rédigé ci-dessous sur le sujet :

Conclusion :

De nombreuses sources existent sur internet, et pourront servir de base à des recherches plus poussées. Ainsi, si on veut étudier une formation de la résistance, il sera nécessaire de compléter en faisant des recherches sur ses membres, à l'inverse si on s'intéresse à un résistant il faudra nécessaire compléter en s'intéressant à sa formation.

Il peut être utile de contacter l'ANACR de son département qui pourra aider dans les recherches (par exemple, l'ANACR 03).

Enfin, je conseille d'aller jeter un coup d’œil au musée de la Résistance en ligne :

Commenter cet article

golfeur 28/04/2020 13:27

Bonjour, je continue mes recherches sur la participation de mon père a la resistance. A ce sujet est ce que Engagé.Volontaire.Francais sont des resistants. Merci pour votre réponse
Bien à vous Golfeur

Henri-Ferreol BILLY 29/04/2020 21:07

Bonjour. J'imagine que vous posez la question car il a une carte avec ce titre. Il s'agit peut-être d'un engagé volontaire dans l'armée au moment de la libération

Sayuri999 28/01/2018 22:10

Bonjour, merci beaucoup. Je fais justement des recherches sur le passé de mon grand-pére durant la guerre. Votre billet m’aidera. A bientôt

Henri-Ferreol BILLY 29/01/2018 07:12

Bonjour, n'hésitez pas à me tenir informé