Migration d'un soldat de la Révolution : d'Escurolles jusqu'à Nice

Publié le par Henri-Ferreol BILLY

Comme déjà évoqué, plusieurs descendants des BILLET de Saulzet ont migré à plusieurs périodes.

Parmi ceux-ci, j'avais trouvé deux soldats ayant migré à l'occasion de la Révolution française.

Un des deux viendra à Nice :

Jean BILLY se marie à Nice en 1796 où il est présent depuis trois ans. Hors, les troupes sont entrées dans Nice le 12 septembre 1792. En janvier 1793, le comté de Nice est intégré à la République française. Les troupes françaises auront à s'y battre contre des contre-révolutionnaires dénommés les Barbets. Nice était une ville stratégique, étant une ville portuaire située à proximité de l'Italie.

http://histoire-et-genealogie.over-blog.com/2017/03/migrations-des-soldats-de-la-revolution.html

Né en 1769, il a 27 ans quand il épouse Catherine CAUVIN âgée de 18 ans. Du couple seront issus au moins 4 enfants. Les actes numérisés ne sont malheureusement que des actes paroissiaux, rendant bien plus difficiles les recherches.

On peut noter que la famille sera désormais connue sous le nom de BILLIÉ et non plus sous celui de BILLY.

Deux des filles épouseront des GOIRAN, sûrement deux frères dont elles auront une descendance. Deux de leurs descendants se marieront entre eux.

Le dernier fils, Jean se marie en 1822 et aura 7 enfants. Le site des archives départementales nous apprend que une souscription a été lancée en 1846 en faveur de la famille BILLIÉ, sans que la raison ne soit connue.

Les professions exercées par les descendants sont surtout celles de tisserand ou de coiffeur. Charles, petit fils de Jean, sera enregistré sous le nom de famille de BILLIER, comme les descendants de ce dernier. 

D'Escurolles à Nice

Cette famille est ainsi un exemple d'évolution du patronyme passant de BILLY, BILLIÉ à BILLIER.

Publié dans Histoire, Généalogie

Commenter cet article