La rafle du 7 août 1944 à Montaigut-en-Combrailles

Publié le par Henri-Ferréol BILLY

Les FTP de Montaigut-en-Combrailles étaient rattachés au maquis FTP Chauvet.

Leur responsable était le docteur André MICHEL (37 ans), chef de détachement FTP, domicilié dans le bourg.

Le 7 août 1944, vers 6 heures du matin, des allemands se présentent à l'entrée de son domicile. Il y était présent avec son beau-frère Henri JEUX (26 ans), membre des FTP , sa femme, ses belles-soeurs et une domestique.

Mme MICHEL leur indique qu'il est absent mais les allemands forcent le passage. Le Dr MICHEL parvient à s'enfuir, mais pas son beau-frère qui est abattu par les allemands dans le jardin.

Maison du Dr MICHEL à Montaigut-en-Combraille

Portait de Henri JEUX abattu le 7 août 1944

Portait de Henri JEUX abattu le 7 août 1944

Après avoir pillé la maison du couple MICHEL, les allemands prennent en otage les femmes qui sont rejointes par cinq autres otages dont le FTP Eugène MEUNIER et deux membres du Camp Chauvet : Raymond DEGASNE, trouvé porteur d'un pli, et Jean KUBIAK. Les cinq hommes arrêtés seront tous fusillés à Prémilhat le 14 août 1944.

Une plaque sera apposée dans le jardin des MICHEL en la mémoire d'Henri JEUX.

Des commémorations sont organisées chaque année au monument aux mort de Montaigut-en-Combraille.

Pour aller plus loin :

Commenter cet article