Les Francs-Tireurs et Partisans Français : leurs principes de fonctionnement

Publié le par Henri-Ferréol BILLY

Ce quatrième chapitre sur l'histoire des FTP fait suite au précédent consacré à leur organisation au niveau départemental.

Chapitre 4 : les principes des FTP

Il ne suffit pas de résister pour sauver l'honneur, mais il faut combattre pour sauver la France

France d'Abord, février 1942

Comme nous l'avons indiqué dans le premier chapitre de cette série, les principes des FTP étaient une logique de guérilla, car les FTP pronaient l'action directe contrairement aux autres mouvements de résistance qui privilégiaient l'attente du débarquement allié pour agir.

Cette logique de guérilla qui créait une insécurité permanente pour l'ennemi a cependant eu pour revers de médaille une repression accrue contre les communistes ainsi que des exécutions d'otages. Un des exemples fait suite à l'homicide d'un soldat allemand le 20 octobre 1941 par un militant communiste : 98 otages seront fusillés les 22 et 24 octobre dont un grand nombre de communistes ou de syndicalistes.

Tombes du carré communiste du Père LachaiseTombes du carré communiste du Père Lachaise

Tombes du carré communiste du Père Lachaise

La tactique de la goutte de mercure :

Face à la puissance de feu de l'ennemi, et face à la faiblesse de l'armement des troupes, il fallait se résoudre à des principes de fonctionnement pour éviter le maximum de pertes chez les FTP. C'est ainsi que Charles TILLON élabora la tactique des gouttes de mercure :

accepter le combat en ligne que dans les situations désespérées et adopter la tactique "de la goutte de mercure" qui dès qu’on veut s’en saisir s’éparpille en fines gouttelettes

Ainsi, le groupe FTP, qui comme nous l'avons indiqué dans le précédent chapitre était la formation de base des FTP, se réunissait pour mener l'action et disparaissait ensuite :

frapper l'ennemi sans attendre, malgré sa puissance, mais frapper chaque fois de telle sorte que l'ennemi s'en trouve affaibli et les forces patriotiques accrues, tel a été le principe tactique des FTP.
[...] Le groupe se réunit pour agir, à l'endroit et au moment choisis par lui, déclenche une attaque inopinée, brutale et brève, puis se disloque et disparaît, rendant sans objet une contre-attaque et plus difficiles les recherches policières ; la reconnaissance des itinéraires de repli, l'organisation de la protection éventuelle du décrochage ont une importance capitale.

Charles TILLON, Les FTP, la guérilla en France,1967

FTP de la Dordogne

FTP de la Dordogne

Rejoindre les FTP, un engagement sur l'honneur :

Le commandant FTP Victor BRIGAND dit "Verneuil", membre de l'EMR de l'Allier, avait indiqué à l'auteur Georges ROUGERON que le partisan FTP était un soldat consciemment politique dont la discipline reposait sur un moral élevé, "la première et la plus sûre arme du FTP".

A compter de janvier 1943, chaque patriote qui rejoint les rangs FTP signe un engagement sur l'honneur, précédé d'un code de l'honneur, et se voit attribuer un matricule correspondant à un pseudonyme qui était son nom de guerre.

Dans notre France opprimée qui veut se débarrasser au plus vite de ses envahisseurs, le peuple tout entier se lèvera demain en une formidable insurrection nationale qui sera, sur le continent, la participation de notre Pays à la stratégie alliée.
Mais, l' insurrection nationale dont le Général de Gaulle a dit, avec raison, qu’elle ne peut pas se séparer de la libération nationale doit se préparer, et c’est l’honneur des Francs-Tireurs et Partisans Français de contribuer puissamment à cette prélude indispensable du soulèvement armé de la Nation contre l’envahisseur. [...]
C’est vous Francs-Tireurs et Partisans, qui avez dans vos rangs de nombreux officiers, sous-officiers et soldats de l’armée d’armistice dissoute par les boches, qui formez le noyau de la future Armée Nationale de la Libération, vous êtes la fierté et l’honneur de la France, et en signant solennellement des engagements précis qui constituent le code d’honneur du Franc-tireur et Partisan français, vous contribuerez à rehausser encore davantage le prestige des F.T.P.F. et à resserrer les liens qui doivent unir les Patriotes qui montrent le chemin de la lutte armée et la masse du Peuple de France qui, tout entier, prendra les armes demain.

Code d'honneur du FTP

Les actions FTP faisaient également l'objet de compte-rendus comme le montre cet exemple de compte-rendu du camp Jean Drouillat, un maquis FTP de l'Allier :

Les Francs-Tireurs et Partisans Français : leurs principes de fonctionnement

Ces compte-rendus étaient remontés par la voie hiérarchique et faisaient généralement l'objet d'articles dans le journal des FTP, France d'Abord ou dans un bulletin interne des FTP.

Le prochain article s'intéressera aux étrangers au sein des FTP.

Pour suivre la série d'articles consacrés aux FTP, consultez le sommaire ci-dessous et abonnez-vous au blog !

Commenter cet article